La loi accordant le droit au petit chômage pour les travailleurs et travailleuses qui souhaiteraient se faire vacciner a été publiée au Moniteur belge.

Quelles sont les conditions ?

Un travailleur peut prendre un congé de vaccination pour se faire vacciner pendant les heures de travail sans perte de salaire.

Quand et comment ?

Le travailleur dispose du droit au petit chômage pendant le temps nécessaire à la vaccination et il doit l’utiliser uniquement aux fins prévues. Il doit avertir l’employeur — à temps — du jour et de l’heure du rendez-vous.

Le congé de vaccination peut également être utilisé si le travailleur figure sur une liste de réserve et est appelé à se rendre au centre de vaccination pendant les heures de travail. Dans ce cas, le travailleur devra bien sûr informer l’employeur avant de quitter effectivement le travail. Si l’employeur demande une preuve, le travailleur est tenu de lui montrer la confirmation du rendez-vous pour se faire vacciner. Il n’a pas l’obligation de lui transmettre le document ou l’email de confirmation.

Enfin, l’employeur ne peut exercer aucune pression sur les travailleurs pour qu’ils fixent leur rendez-vous de vaccination en dehors des heures de travail.

Jusque quand ?

Le petit chômage pour la vaccination contre le Coronavirus peut être pris jusqu’au 31 décembre 2021, mais ce régime peut être prolongé par arrêté royal jusqu’au 30 juin 2022.

Quid du respect de la vie privée ?

Il est important que la vie privée soit respectée. En effet, la prise du congé ne peut pas conduire à la tenue, par l’employeur, d’un registre des personnes vaccinées ou non, avec possibilité de représailles à la clé.